Fête de la Chandeleur à Saint Victor

Fêtes de la Chandeleur à l'Abbaye de Saint Victor à Marseille
le mardi 2 février 2016 à partir de 5h du matin
 
Du Vieux Port à l'Abbaye Saint Victor
 
 
Pour profiter pleinement de cette fête et découvrir une des plus vieilles traditions de Marseille, il va falloir vous lever tôt ...A 5h, l'Evangile arrive par la mer, porté par des étudiants de la marine marchande. A 5h15 la Vierge Noire est portée en procession du Vieux Port jusqu'à l'Abbaye Saint Victor. A 6h, bénédiction de la ville et de la mer, suivie d'une messe. A 8h, bénédiction du Four des Navettes et des navettes, ces fameux biscuits en forme de barque, à base de fleur d'oranger.Le tout, entrecoupé de messes célébrées à l'Abbaye. Une foule courageuse et très recueillie ! C'est l'occasion également de se régaler avec les navettes, et non les crêpes ..Et c'est aussi le début d'une semaine de fêtes pour tous les Marseillais et les pélerins de la région.

Afficher l'image d'origine

 

Abbaye de Saint Victor Marseille

Notre-Dame de Confession, l'antique Vierge noire de Marseille

Abbaye_Saint_Victor_Marseille_87Le vocable de Notre-Dame de Confession est connu à partir du XIIème siècle. La statue, d’une hauteur de 98 centimètres, fait partie de la renommée de l'abbaye, et se situe dans la crypte. Quant à son histoire, elle est ancienne. On affirmait autrefois qu'elle avait été rapportée par Lazare, et sculptée par saint Luc dans un bois de fenouil. En réalité, elle serait du XIIIème siècle, et en bois de noyer très sombre. Son autre surnom de Feunou serait issu, non pas de fenouil, mais du feu nouveau. La Vierge, couronnée et voilée, trône en majesté, tenant, de la main gauche, l’enfant Jésus sur ses genoux.

Il semble attesté qu'à la Chandeleur, le 2 février, la Vierge était et est habillée de vert, et que les fidèles appelés à la procession reçoivent des cierges bénis de couleur verte. François Marchetti signale cette pratique dans son livre "Explications des usages et coutumes marseillais", paru en 1683.
Pendant la Révolution, cette statue a pu être sauvée mais le trésor, constitué de vêtements et bijoux, est dispersé en 1794. La statue est vendue aux enchères et adjugée à M. Laforêt, officier municipal ; elle est ensuite exposée dans différentes églises.
Le 19 mai 1804, veille de Pentecôte, l'église supérieure est rendue au culte et devient paroissiale. Le lendemain, 20 mai, on rapporte la Vierge Noire de l'église de Saint-Jérôme (aujourd'hui Saint-Charles), à Saint-Victor. Le 2 février 1822, la Vierge Noire est descendue dans sa chapelle souterraine enfin restaurée.

Abbaye_Saint_Victor_Marseille_2Actuellement, l'office se célèbre dans les catacombes et la tradition est de toucher la robe verte de la statue avec des cierges verts et de ne les allumer qu'ensuite. On y vend des patisseries dont la fabrication est gardée secrète de père en fils. Elles portent le nom de navettes et affectent très exactement la forme de la barque d'Isis, ou, pour les marseillais, la barque qui, selon la légende, aurait amené aux Saintes-Maries-de-la-Mer Marie Salomé, Marie Jacobé et Marie Madeleine accompagnées de Sarah. Cette fête, typiquement marseillaise, très populaire, a rassemblé au début du XIXème siècle entre 60 000 et 80 000 personnes.