bienheureux....Guy Aurenche

Le dimanche 12 avril 2015, un nauffrage au large de l'Italie a provoqué le décès de plus de 400 migrants. Le lendemain, un bateau en grande difficulté était signalé au large des côtes italiennes.

Bienheureux celles et ceux qui, avec le pape François, dénoncent la mondialisation de l’indifférence et pensent que la liberté de circulation des êtres humains doit être protégée autant que celle de l’argent ou des marchandises.

Bienheureux celles et ceux qui, avec le bon samaritain de l’Évangile, à Calais, à Lampedusa ou ailleurs, parfois en violant la loi, offrent une douche, un toit, un sourire à des personnes réduites à l’état de « sans papiers ».

Et qui se battent pour qu’aucun jeune ne soit expulsé ou placé en résidence surveillée au prétexte que ses parents vivent dans l’irrégularité.

Bienheureux celles et ceux qui affirment que le devoir d’accueillir toute personne fuyant son pays parce qu’elle craint pour son intégrité physique, psychique, religieuse ou culturelle, est une obligation non négociable, même quand les richesses diminuent.

Bienheureux celles et ceux qui agissent avec des partenaires dans les pays pauvres pour qu’ils puissent se développer et lutter contre la misère qui désespère tant de jeunes.

Bienheureux les « fêlés », celles et ceux qui, par une saine naïveté, laissent passer un peu de lumière en ne se résignant pas à l’inhumanité ! 

 

Guy AURENCHE

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site