F.Soulage:"l'immigration peut être une chance"

François Soulage : "L’immigration peut être une chance"

 

 

© Corinne Simon/Ciric

                                                          Pour le président du collectif Alerte et de Chrétiens en Forum, il est urgent de dépasser les idées reçues.

Qu’est-ce qui vous pousse à vous engager, depuis tant d’années, en faveur des migrants ?

Rares sont ceux qui osent affirmer que l’immigration peut être une chance, tant pour notre culture que pour l’économie de notre pays. Sur la durée, les historiens soulignent à juste titre l’apport des migrations au développement de la société française, très visible en milieu ouvrier et dans l’intelligentsia. Cet apport est plus ancien que dans les autres régions d’Europe. Il existe dans notre pays trop de préjugés contre les immigrés. Pour certains, nous serions menacés d’invasion.

Nous ne le sommes donc pas ?

Il n’y a pas de déferlante migratoire. Mais il faut savoir qu’avec les changements climatiques et le maintien de dictatures sanguinaires, le nombre de personnes cherchant refuge au Nord s’accroîtra. Chaque pays doit donc prendre sa part. Il y a déjà 25 ans que la France n’est plus un pays d’immigration massive. Selon les chiffres de l’Insee, notre territoire est devenu, au contraire, celui d’Europe où la croissance démographique dépend le moins de l’immigration : pour un quart à un cinquième seulement.

Comment aborder l’immigration sans donner prise à l’accusation d’angélisme ?

Les associations ne disent pas qu’il faut régulariser tout le monde. Elles rappellent juste que le droit international doit être respecté. Droit d’asile et liberté de circulation font partie des droits de l’homme. Ils sont imprescriptibles. N’allons pas empêcher cette liberté sous de faux prétextes : le risque de terrorisme ou la sécurité intérieure. Ceux qui sont à nos frontières, comme ceux qui sont déjà sur notre territoire, doivent être traités en dignité et en fraternité, selon les règles de droit. Il n’y a aucun angélisme là-dedans.

 

> 5 émissions spéciales avec La Vie :

Les 28, 29 mai, 1er, 2 et 3 juin à 12 h 30, retrouvez les témoins rencontrés dans le cadre de l'enquête « Aidons-les à devenir Français ! » sur France Inter, dans l’émission Carnets de campagne de Philippe Bertrand. Ces cinq numéros sont coprésentés avec Laurent Grzybowski, journaliste à La Vie chargé des questions sociales.